Aroma-Zone ouvre sa boutique au Printemps de Lille

Je connais Aroma-Zone depuis quelques années maintenant et j’avais déjà eu l’occasion de tester certains de leurs produits.
Etant végétarienne depuis quelques mois, c’est tout naturellement que j’ai décidé de faire beaucoup plus attention aux produits que j’utilise pour ma peau, mes cheveux, pour les enfants et la maison.
Alors quand on m’a proposé de venir découvrir la nouvelle boutique au printemps de Lille j’étais ravie !

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, Aroma-Zone est une entreprise familiale qui existe depuis 20 ans et est pionnière et leader sur la vague de l’aromathérapie et la cosmétique maison.
Depuis son lancement, cette marque experte propose plus de 1700 produits, plus de 200 huiles essentielles naturelles et bio dans le respect de la nature à des prix très accessibles.

Fort de plusieurs boutiques à Paris, Metz et Lyon, Aroma-Zone a ouvert à Lille le 27 septembre un shop in shop au dernier étage du Printemps rue Nationale à Lille.
500 mètres carrés en plein cœur de Lille avec des rayons entiers de flacons, fioles et pots colorés telle une véritable caverne d’Ali baba au naturel, élégante et accessible.
Une signalétique simple, impactante et pédagogique guide le client à travers les 5 univers : le monde des huiles essentielles et de l’aromathérapie, la beauté nature, les cosmétiques personnalisés, la cosmétique maison DIY et les cosmétiques bio et naturels.

Parmi les innovations propres à la boutique, on retrouve 2 bars à vrac : un bar à huiles et un bar à savons et shampooings bio qui vous permettent de soit de remplir vos propres contenants soit utiliser des flacons en verre réutilisables. Vous y trouverez les huiles suivantes :

  • ricin bio
  • amande douce bio
  • jojoba bio
  • avocat bio
  • moutarde bio
  • nigelle bio
  • sésame bio
  • abricot bio

ainsi que les savons :

  • shampooing neutre bio,
  • base crème lavante bio
  • savon liquide pure olive bio
  • base lavante bio
  • salon d’Alep liquide bio
  • savon noir liquide bio.

Vous avez également la possibilité de créer vous-même vos cosmétiques bio maison en 3 minutes grâce à des meubles carrousels qui vous guident de la base neutre dans laquelle on rajoute des actifs, huiles essentielles (plus de 200 références), fragrances ou colorants (des livrets et propositions de recettes vous aident).

Si vous souhaitez compulser le site internet et faire votre commande tranquillement installée sur votre canapé, vous pourrez venir la récupérer grâce au service click & collect dès le lendemain ! https://www.aroma-zone.com/

Sur place vous pourrez également participer à des ateliers de formation à la cosmétique maison autour de 18 thèmes variés : de la création d’une crème visage personnalisée à la réalisation de colorations et soins végétaux cheveux en passant par la formulation de shampooings et après-shampooings. Vous repartirez avec votre création. Bonne idée pour un enterrement de vie de jeune fille ou anniversaire !

Je suis repartie avec un sac rempli de produits et le week-end dernier avec les filles on a fabriqué un dentifrice solide, liquide, un shampooing, un masque capillaire et un mascara. On a adoré et c’est certain, je retournerai à la boutique avec elles pour enrichir nos produits fait maison !

IMG_20190926_115720 IMG_20190926_115310 IMG_20190926_115800 IMG_20190926_133651 IMG_20190926_133653 IMG_20190926_134440 IMG_20190926_134453

Visite chez le fil de vos idées

Toutes les personnes qui me connaissent et me suivent savent que je suis une fan de DIY et plus particulièrement de couture et de broderie. Alors quand il y a quelques semaines, le fil de vos idées m’a contactée pour me proposer une visite de leurs locaux je n’ai pas hésité !
Basée à Pérenchies près de Lille, cette société connue aussi sous le nom de Bruneel existe depuis 1973 et est gérée de père en fils.
Cette entreprise transforme du fil en y ajoutant un produit afin de l’améliorer, le teint puis rebobine ce fil en plus ou moins grosse bobine en fonction de la clientèle. En effet elle fabrique du fil pour des marques de haute couture mais aussi pour les passionnées amatrices de couture et broderie.

Sur leur site internet on retrouve un très large assortiment de choix de produits comme du fil à broder, du fil à coudre et une multitude de fournitures de mercerie.

Si vous êtes amatrice de couture, broderie, point de croix je vous conseille d’aller jeter un oeil sur le site internet du fil de vos idées

Et mon petit doigt me dit qu’il y aura bientôt un concours sur le blog en partenariat avec Le fil de vos idées !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mes conseils pour bien débuter en punch needle

Après avoir découvert ce qu’est le punch needle, après avoir jalousé longuement les créations sur pinterest ou instagram mais surtout après avoir extrêmement galéré à trouver le bon matériel et obtenir un résultat correct, j’ai décidé de vous donner quelques conseils !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tout d’abord qu’est ce que le punch needle ?
C’est une technique de broderie avec une aiguille spéciale appelée punch needle et généralement avec de la laine. Cela donne une broderie plus contemporaine avec des possibilités infinies. J’ai déjà fait de la broderie avant et du point de croix mais tous mes essais étaient infructueux en punch needle.
J’ai décidé de m’inscrire à un atelier punch needle chez les Artisanes à Lille et là bas j’ai reçu pas mal de conseils de base. Ensuite forte de maîtriser la technique j’ai approfondi mes recherches et la technique par moi-même.

Concernant le matériel il vous faut :

  • Aiguille Punch Needle Oxford 10 (la plus polyvalente)
  • Toile à puncher Monk Cloth ( la meilleure)
  • Tambour à broder ou cadre
  • Thermocollant une face ou colle en spray

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
L’aiguille

J’ai acheté pas loin de 5 aiguilles à punch needle avant de trouver LA bonne !
J’ai essayé la clover, la maille name is, la lavor et enfin une trouvée sur ali express en plastique mais il fallait se rendre à l’évidence j’étais loin des jolies créations que je voyais partout…
Pour moi la meilleure reste sans hésitation la amy oxford ! Alors certes elle est chère mais tellement plus solide (elle est garantie à vie) et tellement plus pratique !
Elle est simple à utiliser surtout pour l’enfilage ! Il suffit d’enfiler la laine dans le trou de l’aiguille puis la glisser dans la fente du manche. Une fois l’aiguille plantée, on tire doucement le bout de la laine par dessous et on laisse 3 à 5 centimètres de mou en dessous. Ensuite c’est parti ! On plante l’aiguille fente vers le haut 2 à 5 mm plus loin en rasant la toile, jusqu’au bout du manche en bois puis on ressort l’aiguille. En ainsi de suite.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAIMG_20190320_155806_411
La toile

Le mieux est de se familiariser avec de la toile de jute. Ensuite le must pour puncher est sans hésitation la Monk Cloth ! Difficile à trouver en europe on la trouve sur la couserie créative et plus récemment chez cultura. Vous pouvez essayer sur de la toile aïda classique mais ça fonctionne très mal. On m’a dit que les langes de chez Hema convenaient pas mal.

IMG_20190315_202813

Le cadre

Si vous partez sur un premier projet, visez petit et privilégiez un cadre en bois style tambour rond que vous pouvez trouver un peu partout.

Une fois aguerrie, libre à vous de vous lancer dans un projet de plus grande envergure et je vous donne du coup une petite astuce pour le cadre.
Plus vous puncher votre toile plus elle devient épaisse donc impossible de glisser la toile dans un tambour.
Vous pouvez donc acheter un tambour plus grand mais si votre projet est rectangulaire ça devient compliqué ! Passez alors sur un cadre rectangle mais je les trouve très chers.

Alors soit vous fabriquez un cadre avec des tasseaux en bois sinon solution mac gyver vous achetez un cadre pas cher chez action, gifi ou la foir’fouille et il suffit d’enlever la toile imprimée !

IMG_20190204_153340 IMG_20190227_192801

La laine

N’importe laquelle je dirais convient tant que vous prenez de la laine d’épaisseur minimum 6 et maxi 10. Plus la laine va être grosse plus votre motif sera rempli rapidement ! En général je m’approvisionne chez action, en mercerie ou en destockage phildar etc. La laine qui convient bien c’est la DMC natura XL ou la phildar aviso. Je préfère la laine en coton qui donne un aspect lisse et bouloche moins à l’usage dans le cas d’un coussin par exemple.

Le motif

Enfin en ce qui concerne le motif que vous souhaitez puncher : il existe plusieurs techniques. La première est de positionner votre dessin sous la toile à puncher (le scotcher) et soit vous mettre face à une fenêtre à la lumière soit devant une lampe (moins évident) et par transparence vous allez pouvoir avec un feutre (n’importe lequel fera l’affaire puisqu’une fois punché on ne verra plus les traits du feutre) reproduire le dessin sur la toile.
Autre technique c’est d’imprimer votre dessin sur du papier transfert grâce à une imprimante puis de « coller » le transfert sur la toile et puncher. Personnellement je n’ai jamais essayé car j’ai peur que le papier transfert soit dur à percer.
Dernière solution vous dessinez directement sur la toile un dessin si vous êtes douée en dessin !

IMG_20190226_174047 IMG_20190317_180708_681

Des petites astuces pour bien puncher :

  • Toujours donner du mou au fil, si votre fil de laine est tendu alors le travail va s’en aller.
  • Quand vous changer de sens le travail, il faut toujours tourner avec l’aiguille plantée dans la toile !
  • La technique quand on punche c’est celle de l’escargot c’est à dire que l’on commence par les contours et on remplit de l’extérieur vers le centre de la forme
  • L’aiguille oxford 10 est la plus polyvalente utilisée avec de la laine de préférence en coton de la taille 6 à 10.
  • La toile Monk s’effiloche énormément alors je vous conseille de faire un ourlet ou le faufiler
  • Lorsque vous punchez, votre toile doit être la plus tendue possible !
  • Quand vous ressortez l’aiguille de la toile, veillez à la replanter je dirais 2 à 5 mm maxi après et surtout rasez bien la toile en faisant le point d’après !
  • Si un point a sauté, pas de panique, il suffira à la fin d’enfoncer légèrement une aiguille au milieu du point pour le faire rentrer.

Si votre projet est destiné à être accroché et non manipulé alors ça ne sert à rien de fixer les boucles derrière sinon utilisez un thermocollant une face sur le verso pour fixer tous les points (coussins, pochette, sac…).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’ouvrage peut être considéré des 2 côtés en fonction de ce qui vous plait le plus, sur le verso on peut même avec des petits ciseaux couper les boucles pour un effet fluffy ^^

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA IMG_20190204_233412 OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà j’espère que ces petits conseils vous auront bien servis et j’attends vos créations avec impatience !

Petit guide technique pour la Thaïlande

Lors de notre séjour en Thaïlande, j’ai reçu pas mal de questions alors je vais essayer de synthétiser dans un article les différentes réponses et quelques infos supplémentaires.

Nous sommes partis 2 semaines pendant les vacances de noël soit la période la plus chère de l’année mais une des meilleures en terme de météo. A titre d’exemple nous avions 26 degrés à Bangkok, 16 à Chiang Maï et plus de 35 à Phuket !
Il y a 6 heures de plus par rapport à la France.

Nos billets, les hôtels et quelques excursions ont été réservés via une agence de voyage Lilloise qui travaille avec une agence de voyage locale en Thaïlande.
Concernant la compagnie nous avons choisi la Thaï Airways au départ de Bruxelles car c’est moins cher en partant de la Belgique. Le vol s’est fait de nuit plus pratique pour les enfants et la Thaï propose des écrans à chaque siège avec des jeux et des films récents.
Le prix moyen d’un billet aller/retour est de 600/700 euros par personne sachant que nous partions en pleine période touristique nos billets nous ont coûté plus cher.
Pour aller de Bangkok à Chiang Maï et de Chiang Maï à Phuket nous avons choisi l’avion car plus rapide mais légèrement plus cher (1h30 de vol versus une nuit en train couchette).
Les réservations de nos excursions ont été faites sur le site de Klook qui est à l’instar de booking ou air bnb mais uniquement pour les attractions touristiques. Le gros avantage de ce site c’est que la plupart des réservations coûtent moitié prix via ce site et pour les mêmes prestations !

IMG_20181221_151252
Une fois sur place nous nous déplacions en taxi (5 euros la course environ) ou en tuk tuk (4 euros la course en moyenne) nous n’avons pas pris le métro à Bangkok.

IMG_20181229_121920

Nous avons été surpris de la climatisation car là bas tous les lieux publics sont très très climatisés donc on passe parfois de 35 degrés à 16 de quoi bien s’enrhumer ! Donc prévoyez toujours un petit gilet fin et/ou une légère étole pour vous couvrir le cou.

Il n’y a pas besoin de visa si vous restez moins de 30 jours mais vérifiez bien que votre passeport soit valable jusqu’à 6 mois après la date de votre retour.
Pour les vaccins les enfants ont les vaccins minimums à jour (DTP et ROR) et c’est tout ! Il n’y a aucune obligation de vaccins supplémentaires. Il n’y a pas de paludisme mais prévoyez un anti moustiques surtout dans le sud. Ceux vendus sur place sont très efficaces surtout le skétolène que la plupart des thaïlandais utilise.

Avant de partir nous avions ouvert un compte chez N26 qui propose une carte bleue qui débite directement en baths sans commission donc aucun frais de change. Il suffit juste de calculer son budget à dépenser sur place et approvisionner le compte en conséquence. Ça fonctionne idem avec les retraits et ça évite de changer ses euros en France ou là bas et se balader avec des liasses de billets !
Pour le shopping si vous faites le nord et le sud je vous conseille d’acheter vos souvenirs etc dans le nord car c’est moins cher que dans le sud plus touristique !

Concernant la nourriture nous mangions à l’hôtel le soir et dans des restos le midi. Pour vous faire une idée nous mangions pour 100 baths en moyenne par personne soit 2/3 euros mais tout dépend des endroits !
Pour notre 2ème semaine nous logions dans un air bnb avec une cuisine mais cela nous revenait limite plus cher d’acheter pour cuisiner que de manger à l’extérieur donc nous prenions juste les petits déjeuners à la maison.
Nous nous étions posé la question au sujet de l’eau et des glaçons. Là bas l’eau est potable et les glaçons sont fabriqués à partir d’eau minérale le plus souvent. Nous avons toujours bu l’eau du robinet et n’avons pris aucun médicament et personne n’a été malade ! Idem pour la nourriture, nous avons mangé de tout, même si les enfants prenaient la plupart du temps nuggets frites… et nous n’avons jamais été indisposés.
Par contre même si vous demandez « not spicy » (pas épicé) j’ai trouvé que les plats étaient quand même piquants mais je suis très sensible aux plats épicés.
Si jamais vous étiez malades on trouve des pharmacies un peu partout notamment des boots très connu en Angleterre. J’ai eu une grosse migraine à l’aéroport de Chiang Maï et mes médicaments étaient dans la valise déjà embarquée et heureusement il y avait une pharmacie à l’intérieur !

IMG-20190102-WA0052 IMG-20181230-WA0005 IMG-20181229-WA0021 IMG_20181224_205620 IMG_20181224_205614 IMG_20181224_205551 IMG_20181224_205541 IMG_20181224_205518 IMG_20181224_205508

Sur place vous trouverez toujours un supermarché Seven Eleven quasiment à chaque coin de rue ou encore un Super Cheap ou Family Mart pour acheter des gâteaux, boissons, bonbons, nécessaire de toilette, accessoires électroniques…

IMG_20181230_094936

En règle générale c’est un pays très accueillant, surtout avec les enfants. D’ailleurs les enfants ont fini par être agacés à la fin du séjour car beaucoup de Thaïlandais les prenaient en photo tout le temps.

IMG_20181225_121056
C’est un pays l’où on marche beaucoup, il faut faire très attention en traversant car les piétons ne sont vraiment pas prioritaires et les voitures ne font pas du tout attention !
Vous serez peut être surpris du mélange d’odeurs dans les rues, le tout avec une humidité ambiante et des thaïlandais qui parlent très très fort !

Enfin si vous prévoyez de vous y rendre, essayez de faire le nord et le sud car c’est un pays très différent avec une ambiance, une météo, des lieux touristiques très changeants !

Si vous aviez d’autres questions sur la Thaïlande n’hésitez pas !

Une semaine de rêve à Phuket

Pour cette 2ème semaine en Thaïlande nous voulions nous retrouver tous les 6 et profiter du sable blanc et des belles plages du sud vers Phuket tout en visitant quelques sites.

Nous avions loué une maison à Rawaï trouvée sur air bnb. Une villa de rêve avec piscine appartenant à un couple de français ce qui facilite les échanges et surtout les sites à visiter ou à éviter !
Rawaï est une petite ville dans la province de Phuket avec notamment une petite plage très peu touristique et très belle.

5030ce40-2b74-4638-930a-27400ab45672 9b84a63f-fc07-4e3b-a481-b3706067f274

1ère excursion :

Phang Nga et James Bond Island : après une bonne heure de bateau on arrive dans la baie de Phang Nga.
C’est superbe ! Une eau turquoise, des gros rochers aux formes bombées tout autour du bateau.
On arrive ensuite sur l’île de James Bond. Rendue célèbre grâce au rocher que l’on voit dans l’homme au pistolet d’or.
Ensuite direction la balade en canoë.
Installés à 3 dans un canoë, on navigue à travers plusieurs lagons et grottes c’est très calme et tranquille et les paysages sont magnifiques.

thumb_IMG_20181231_123239_1024 thumb_IMG_20181231_135319_1024thumb_PC311360_1024 thumb_PC311372_1024 thumb_PC311382_1024 thumb_PC311409_1024 thumb_PC311421_1024 thumb_PC311449_1024 thumb_PC311459_1024 thumb_PC311461_1024

2ème excursion : Maya Bay et Monkey Bay :
A nouveau la balade en bateau qui nous amène après une bonne heure dans un lagon pour un peu de snorkelling (tout le matériel est fourni).
Ensuite direction Maya Bay là où a été tourné le film La Plage avec Léonardo Di Caprio et Virginie Ledoyen ; puis Monkey Bay, l’île aux singes. Par marée basse on peut descendre sur la plage remplie de singes qui courent, vous approchent timidement, plongent, nagent et grimpent sur les rochers. Les enfants ont bien rigolé ^^

thumb_P1021748_1024 thumb_P1021738_1024 thumb_IMG_20181231_133635_1024
3ème excursion : Koh Phi Phi et Lon Island
Dernière sortie en bateau pour nous rendre sur la très célèbre île de Koh Phi Phi très très touristique ! la plage est bondée de monde et de bateaux mais l’eau est transparente et chaude et le sable blanc alors ça vaut bien une baignade !
Lon Island est beaucoup plus intimiste et tranquille. On a l’impression que le temps s’arrête… Des transats, des balançoires, des hamacs… on aurait presque envie que le bateau nous laisse ici !

thumb_P1021661_1024 thumb_P1021667_1024 thumb_P1021780_1024

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A proximité de notre location, nous avons visité le Big Buddha. Grosse surprise et gros kiff ! après quelques kilomètres de montées à bord d’un taxi on arrive sur le site surplombé par une énorme statue de bouddha haute de 45 mètres. On marche autour du bouddha avec une vue à 360°. En repartant on est tombé sur 2 singes qui piquaient de la nourriture dans les sacs et amusaient les enfants c’était inattendu.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA thumb_P1011611_1024 thumb_P1011659_1024OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons également fait une balade à dos d’éléphant au Kok Chang Safari mais j’avoue avoir été mal à l’aide d’être juchée sur le dos des éléphants même s’ils étaient bien traités et respectés. Les enfants eux ont adoré forcément.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

4ème excursion : la plage de Naï Harn
C’est la journée coup de cœur ^^
C’est la plus belle plage de la Thaïlande mais aussi une des plus touristiques donc beaucoup de monde !
Nous avons mangé en face de la plage puis après une petite balade digestive dans les échoppes du marché local nous sommes restés jusqu’à la nuit.
Malgré de grosses vagues la baignade est appréciable car l’eau est très chaude. Les enfants s’y sont amusé on a même eu du mal à les faire sortir de l’eau.
Le plus beau souvenir reste le coucher de soleil et voir le ciel se teinter de violet, de rose, de rouge…

thumb_P1031978_1024 thumb_P1031999_1024 thumb_P1032039_1024 thumb_P1032046_1024 thumb_P1032053_1024 thumb_P1032061_1024 thumb_P1032086_1024

Dernière excursion : le Tiger Kingdom à Kathu
Après de longues heures d’attente on entre enfin au cœur de l’attraction. On rentre dans un enclos où se balade un tigre adulte on peut le caresser, se coucher à ses côtés. Ensuite on va voir les bébés et là je pense que c’est le meilleur souvenir pour les enfants. Après là aussi j’avoue avoir eu un sentiment bizarre quant aux tigres et leur comportement « inoffensif »…

JOS_7909 JOS_7971

Voilà c’est l’heure de refaire les bagages et prendre le vol retour direction le nooooord et ses 30 degrés de différence.

Ce voyage restera je pense l’un de nos meilleurs souvenirs et je me demande encore aujourd’hui si je ne poserai pas un jour mes valises là bas pour toujours…
Je vous prépare un dernier article sous forme de guide pratique et FAQ si jamais vous aviez envie d’aller là bas ^^

3 jours à Chiang Maï

Nous voici donc à Chiang Maï pour quelques jours !
Nous avons fêté noël sur les bords de la rivière Kwaï à l’hôtel Royal Riverkwaï. C’était plutôt dingue de se dire qu’on s’offrait nos cadeaux et qu’on fêtait noël ici…
L’hôtel est splendide, très végétalisé et très intimiste.
Nous avons pris une journée pour visiter Kanchanaburi et le célèbre Pont de la rivière Kwaï et son train de la mort, puis direction Chiang Maï au nord de la Thaïlande à 1h30 d’avion.
La première impression, outre les températures plus fraîches, c’est le côté plus typique, traditionnel et beaucoup moins touristique qui nous étonne.
Nous avons posé nos valises à l’hôtel Rawisara qui est un petit havre de repos, de zénitude en pleine verdure.

Première excursion : l’Elephant Rescue Parc.
C’est une réserve qui recueille les éléphants des cirques ou des zoos vieux, malades ou maltraités.
Les soigneurs se voient attribuer un éléphant dont il devra prendre soin au quotidien (médicaments, alimentation, soins divers…).
Une fois arrivés sur place, on revêt la tenue réglementaire rouge tissée par des locaux qui empêche les tiques et autres bébêtes de piquer mais surtout les éléphants les reconnaissent et sont rassurés.
On commence par leur donner à manger, on fait connaissance, on apprend leur petit nom, leur histoire. Puis après une balade en leur compagnie c’est l’heure du bain !
Munis de brosses et de bassines on rentre dans une petite mare en compagnie des éléphants et on leur fait la toilette ! Fous rires assurés car ces grosses bêtes s’amusent à nous asperger d’eau et nous pousser pour nous faire tomber. Les enfants ont adoré !

2ème excursion : visite du village traditionnel Baan Tong Luang avec des tribus birmanes, tibétaines, Karen…
L’un de mes meilleurs souvenirs ! C’est une tribu isolée de la civilisation qui vit encore de façon traditionnelle.
L’un fabrique des bijoux, l’autre tisse sur un métier à tisser artisanal, les enfants jouent et courent partout et surtout ces habitants semblent apprécier les visites des touristes fiers de nous montrer leur savoir faire ancestral.
Les tissus sont magnifiques, les broderies inouïes, les petits objets fait-mains ravissants et les bijoux canons.
Les femmes girafes sont impressionnantes, tout en couleurs. On leur met des anneaux à partir de 6 ans et ce à chaque anniversaire. Seules les femmes nées un soir de pleine lune peuvent en porter. Elles changent jusqu’à 9 fois dans toute leur vie. Contrairement à ce que l’on peut penser ça n’allonge pas leur cou, ce sont juste les muscles de leurs épaules qui s’affaissent.

3ème excursion : la ferme aux orchidées Baï Orchid Butterfly
Les amateurs d’orchidées en prendront plein la vue ! Moi qui aime beaucoup j’étais émerveillée devant cette multitude d’espèces et de couleurs. Il y a aussi une serre aux papillons.


Nous avons clôturé les excursions par des visites de temples (encore ^^) je crois qu’on a vacciné nos enfants ils n’en pouvaient plus… Le plus impressionnant pour moi reste le Wat Sri Suphan Silver temple entièrement réalisé en argent ! Nous avons visité le Wat Phra Sing et le Wat Chedi Luang.

A la suite de quoi nous avons repris l’avion depuis Chiang Maï direction Phuket ! To be continued…

3 jours à Bangkok

A noël dernier nous sommes partis en famille trouver le soleil en Thaïlande.
2 semaines culturelles, touristiques et actives !
Durant ces 7 jours nous avons visité Bangkok, Kanchanaburi et Chiang Maï.

Après un long vol de 10 heures avec la Thaï Airways (vol Bruxelles/Bangkok direct de nuit) nous avons atterri à Bangkok. Lorsqu’on sort de l’avion on ne se rend pas tout de suite compte de la chaleur car tous les lieux publics en Thaïlande sont très climatisés.
Nous avons séjourné au Novotel Platinum Bangkok pendant 3 nuits. C’est un hôtel très bien situé par rapport au cœur de ville de Bangkok.
Le buffet est top et très varié (italien, japonais, thaï, européen…) idéal pour les petits enfants, les chambres sont spacieuses avec une vue imprenable sur le centre ville.
L’hôtel possède une piscine extérieure en rooftop avec vue sur les buildings et la ville, agrémenté d’un bar et d’une salle de sport.

A peine arrivés au Novotel, les valises posées, nous sommes partis à la découverte des alentours de l’hôtel. Etant idéalement proches du centre, nous avons tout fait à pied.

Nous avons commencé par le Sea Life Ocean World. Enorme aquarium (le plus grand d’Asie) qui s’étend sur 10 000 mètres carrés au sous sol du centre commercial Siam Paragon. On y retrouve plus de 400 espèces marines et 30 000 poissons. Des requins, des raies mantas, des pingouins, des tortues, des loutres évoluent face à nous voire même en dessous de nos pieds car seul un sol en verre nous sépare du ballet de cette faune marine.
Tout près de ce monde aquatique se trouve le musée Tussaud avec ses célébrités en cire mais rattrapés par le décalage horaire nous n’avons pas pu le faire, les enfants ne tenant plus debout.


Après une brève pause déjeuner dans le centre commercial Siam Paragon nous sommes rentrés nous reposer à l’hôtel et avons profité du rooftop de l’hôtel.

Le soir nous sommes allés manger à la Tour Baiyoké II au 81ème étage, un buffet grandiose en terrasse avec une vue imprenable sur Bangkok de nuit c’était superbe !

Le 2ème jour nous sommes partis visiter Bang Kachao.

Surnommé, le poumon vert de Bangkok, ce petit coin de verdure vous fait passer de l’effervescence et la pollution de la ville à la nature et au dépaysement, en quelques kilomètres seulement.
Vous pouvez vous y balader à pieds ou en vélo (3 euros la journée), au gré des allées.
A l’entrée, vous pourrez profiter du petit marché typique de Bang Nam Peung avec de la nourriture et des souvenirs, mais attention seulement le week-end !
La végétation est luxuriante et par chance vous apercevrez peut-être quelques varans inoffensifs !
Et pour finir, Bang Kachao regroupe une quinzaine de temples bouddhistes de tailles et styles différents.


Le 3ème jour, direction les temples !

Après un embarquement sur un klong (barque typique à Bangkok) sur les bords du Chao Phraya, direction le Palais Royal aussi appelé Wat Phra Kaeo.
C’est le plus imposant et le plus grandiose des temples. Bondé de monde, avec une température très chaude et un soleil de plomb, il faut s’armer de patience pour accéder aux différentes salles, temples, jardins et statues.
Le bouddha d’émeraude, les stupas dorées, les jardins, les statues, les mosaïques, les sculptures, les fresques… on en prend plein les yeux !

Le temple Wat Pho « Bouddha couché »

Situé également sur le bord du Chao Phraya, c’est l’un des plus anciens temples de la Thaïlande. La vedette de ce temple c’est le célèbre bouddha couché, long de 46 mètres et une hauteur de 15 mètres. C’est l’une des plus grandes représentations de bouddha du pays.
La plante des pieds du bouddha mesure 3 mètres de haut sur 4,5 mètres de long, elles sont incrustées de nacre représentant les 108 états de bouddha.
Au centre de chaque pied se trouve un cercle représentant un chakra ou un point d’énergie.
Vous ne pourrez pas le prendre en photo dans toute sa longueur car il est enfermé dans une salle quasiment aux mêmes dimensions que le bouddha lui-même.

Le temple Wat arun ou temple de l’aube

L’architecture est légèrement différente car le temple est construit sous une forme carrée, à plusieurs étages. On peut gravir les différents étages et en faire le tour mais attention les escaliers sont très raides et vertigineux ! Mais la vue est splendide.

IMG_20181224_163156 IMG_20181224_161625

Voilà pour les 3 jours à Bangkok, la suite de notre périple dans quelques jours….

 

 

 

 

 

 

 

Diy un terrarium

En cette veille de week-end je vous propose un diy pour fabriquer votre propre terrarium ! Et pourquoi pas faire cette activité avec vos enfants.

Matériel nécessaire :
– un vase transparent ou tout autre contenant pourvu qu’il soit transparent ^^
– un sac de billes d’argile (en jardinerie)
– un sac de terreau pour plantes grasses, succulentes et cactus (en jardinerie)
– 2 ou 3 succulentes en fonction de la taille du terrarium (en jardinerie)
– de la petite déco : pierres, galets, batons de bois flotté etc à varier en fonction de la saisonnalité

Etape 1 :
Verser des billes d’argile dans le fond du vase (2 cm environ) cela va permettre de drainer l’eau et conserver l’humidité sans noyer les plantes

Etape 2 :
Recouvrir les billes d’argile de terreau (entre 2 à 5 cm en fonction de la hauteur du vase)

Etape 3 :
Enlever les succulentes de leur pot d’origine et les placer sur le terreau

Etape 4 :
A l’aide du cuillère, verser du terreau pour que le niveau arrive au dessus des racines et qu’il soit homogène partout

Etape 5 :

Planter dans la terre des batons de bois flotté, déposer quelques pierres ou galets, poser quelques éléments de déco

Et voilà c’est fini ! il ne reste plus qu’à poser votre terrarium en déco sur une table basse ou au centre de la table de salle à manger ^^
J’arrose une fois par semaine l’équivalent d’un petit verre d’eau avec une poire.
L’hiver je rajoute une petite guirlande lumineuse led à piles.
Quelques terrariums que j’ai réalisé :


Un week-end à Tomorrowland

Tomorrowland, c’était un rêve qui est soudain devenu réalité cette année.
On en parlait tous les ans avec ma copine en se disant qu’un jour on irait mais le prix, l’organisation, les dates nous en dissuadaient.
Et puis cette année, gros coup de chance, un ami de ma copine nous a offert 2 pass.
Enfin on allait pouvoir vivre cette expérience hors du commun.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Tomorrowland c’est le rdv incontournable pour tous les fans d’électro où plus de 250 000 personnes viennent des 4 coins du monde à Boom en Belgique à 1h30 de Lille. Depuis 2 ans il se tient sur 2 week-ends et il existe même une version winter. Tomorrowland, c’est un monde imaginaire, inventé de toute pièce autour d’un thème tenu secret quasiment pendant un an. Doté d’une bonne douzaine de scènes aux décors surréalistes et féériques, il se tient dans un énorme parc arboré donnant l’impression d’être dans une ville reconstituée.
Les plus grands DJ viennent y mixer comme David Guetta, Nicky Roméro, Martin Garrix, Armin Van Buuren, Paul Kalbrenner etc.
Là bas tout est démesure, extravagance, et no filter mais le tout dans une ambiance sécuritaire, saine et respectueuse. Il fait dire que le billet est à 400 euros en moyenne ^^
Tout est prévu pour s’amuser, se sentir bien, ne manquer de rien, là bas rien ne se paye avec de l’argent, on charge un bracelet (qui sert de billet d’entrée) et on bipe à chaque « achat ». Le camping est prévu, la restauration, il y a même un coiffeur et un tatoueur !
Chaque année, pour pouvoir acheter une place il faut impérativement s’être pré-inscrit en février sur le site, le jour de l’ouverture des places 250 000 places sont vendues en 30 minutes alors il faut être au taquet !

On en a pris plein les yeux et les oreilles est on a kiffé un truc de dingue !
Ce qui est sur c’est qu’on y retourne l’année prochaine !

Les vacances, sous le soleil de la côte d’azur…

Les vacances sont déjà loin on dirait… Chaque année on ferme les portes de notre maison Carpe Diem en pensant déjà aux prochaines vacances sur la côte d’azur. On était tellement impatients de revenir ici, de plonger dans la piscine, se poser dans le jardin avec un bon livre, profiter de la famille, des amis, des sorties.
Cette année on a tenté le jetski et échappé à une tempête en pleine mer, on a bien entendu retrouvé notre restaurant brésilien préféré sur le port mais surtout on s’est reposé.
Les enfants nous ont demandé en partant pourquoi on habitait pas là toute l’année ^^


1 2 3 17