‘Chez la godiche’

Un week-end à Tomorrowland

Tomorrowland, c’était un rêve qui est soudain devenu réalité cette année.
On en parlait tous les ans avec ma copine en se disant qu’un jour on irait mais le prix, l’organisation, les dates nous en dissuadaient.
Et puis cette année, gros coup de chance, un ami de ma copine nous a offert 2 pass.
Enfin on allait pouvoir vivre cette expérience hors du commun.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Tomorrowland c’est le rdv incontournable pour tous les fans d’électro où plus de 250 000 personnes viennent des 4 coins du monde à Boom en Belgique à 1h30 de Lille. Depuis 2 ans il se tient sur 2 week-ends et il existe même une version winter. Tomorrowland, c’est un monde imaginaire, inventé de toute pièce autour d’un thème tenu secret quasiment pendant un an. Doté d’une bonne douzaine de scènes aux décors surréalistes et féériques, il se tient dans un énorme parc arboré donnant l’impression d’être dans une ville reconstituée.
Les plus grands DJ viennent y mixer comme David Guetta, Nicky Roméro, Martin Garrix, Armin Van Buuren, Paul Kalbrenner etc.
Là bas tout est démesure, extravagance, et no filter mais le tout dans une ambiance sécuritaire, saine et respectueuse. Il fait dire que le billet est à 400 euros en moyenne ^^
Tout est prévu pour s’amuser, se sentir bien, ne manquer de rien, là bas rien ne se paye avec de l’argent, on charge un bracelet (qui sert de billet d’entrée) et on bipe à chaque « achat ». Le camping est prévu, la restauration, il y a même un coiffeur et un tatoueur !
Chaque année, pour pouvoir acheter une place il faut impérativement s’être pré-inscrit en février sur le site, le jour de l’ouverture des places 250 000 places sont vendues en 30 minutes alors il faut être au taquet !

On en a pris plein les yeux et les oreilles est on a kiffé un truc de dingue !
Ce qui est sur c’est qu’on y retourne l’année prochaine !

Les vacances, sous le soleil de la côte d’azur…

Les vacances sont déjà loin on dirait… Chaque année on ferme les portes de notre maison Carpe Diem en pensant déjà aux prochaines vacances sur la côte d’azur. On était tellement impatients de revenir ici, de plonger dans la piscine, se poser dans le jardin avec un bon livre, profiter de la famille, des amis, des sorties.
Cette année on a tenté le jetski et échappé à une tempête en pleine mer, on a bien entendu retrouvé notre restaurant brésilien préféré sur le port mais surtout on s’est reposé.
Les enfants nous ont demandé en partant pourquoi on habitait pas là toute l’année ^^


Une semaine en Bretagne

Une semaine en Bretagne passée à la vitesse de l’éclair mais durant laquelle on a réussi à caser tout ce qu’on avait projeté de faire…
Les crêpes évidemment, la pêche à la crevette, le kayak, la famille et cette année nous sommes retourné au zoo de Pont Scorff !

La rentrée avec les étiquettes My Nametags

Chaque année la rentrée s’accompagne de son lot de remplissage de formulaires, d’inscriptions aux activités et bien entendu les livres à recouvrir !
Qui dit livres et fournitures dit étiquettes…
Etikol change de nom et devient My nametags et vous propose toujours des étiquettes personnalisables à coller sur les vêtements, matériel scolaire et même les vêtements, biberons, doudous pour la crèche ou chez la nounou !
Petite particularité, ces étiquettes passent au lave-vaisselle, micro-onde et sont sans bisphénol A et sans phtalates. Ce sont les plus résistantes du marché et elles sont garanties 10 ans.
Il ne vous reste plus qu’à choisir votre étiquette ^^
https://www.mynametags.fr/

Comment j’ai vieilli de 11 ans en 2 minutes ou la ménopause précoce

J’ai très longtemps hésité avant de publier ce billet. Par contre j’ai eu besoin très vite de l’écrire peut-être que de rédiger les mots qui vont suivre vont me permettre de les sortir de ma tête et aller mieux plus rapidement.

Je n’étais pas revenue sur le blog depuis bien longtemps. J’ai repris le travail déjà et ça m’occupe bien assez, et le reste de mon énergie je le voue à mes enfants et aux tâches de la maison.

C’est un secret pour personne ou presque, cela fait maintenant plusieurs mois (années ?) que je souhaiterais un autre enfant. Après les douloureux deuils successifs dans la famille cette envie était encore plus forte, peut-être pour conjurer le sort ?
Je m’étais dit pas de stress, pas de calculs, pas d’acharnement. Mais quand on souhaite quelquechose très fort forcément on se donne à fond alors passée la période des calculs de probabilités en tout genre ou de tests divers et variés rien ne venait. (pour la petite info technique, j’ai arrêté tout moyen de contraception en début d’année).
Je me disais que j’étais trop focalisée sur ce projet, qu’il fallait laisser les choses arriver toute seule, que ça finirait bien par arriver…).
Oui mais voilà après 5 mois à attendre j’étais persuadée au fond de moi que quelquechose clochait, que ça n’était pas normal.
J’ai alors pris rdv chez la gynéco qui m’a dit que tout était normal, qu’après 5 années sans cycle (stérilet aux hormones donc pas de règles) il fallait que le corps se remette en place et refonctionne comme avant. Avec quand même un traitement pour faire revenir mes cycles (traitement qu’elle renouvellera une seconde fois). Elle programme également une échographie pour s’assurer que tout est normal.
Arrive le jour de cette fameuse échographie. Je commence la consultation en lui disant que les 2 traitements successifs n’ont pas été efficaces. Apparemment ça arrive mais rien d’inquiétant selon elle.

Elle commence l’échographie et je vois à sa mine que quelquechose l’interpelle.
– «Madame, vous n’avez plus aucun follicule sur les ovaires, vous êtes ménopausée»
– Je me souviens avoir crié « mais je n’ai que 39 ans !!!! »
– « Je suis désolée mais il va falloir abandonner l’idée d’avoir un 5èmeenfant et je vais tout vous expliquer sur les suites de tout ça »

Sonnée, je peine à regagner la chaise et à retenir mes larmes.
S’enchaine tout une série de mots barbares tels des poignards qui s’enfoncent en plein cœur : prise de sang, ménopause précoce, traitement hormonal, ostéoporose, risque d’infarctus, cancer, dépression, fatigue, fractures du col du fémur, le reste je ne l’ai pas entendu, mes oreilles se sont bouchées, les larmes ont jailli…
Une prise de sang a confirmé par la suite ce diagnostic.
J’ai 39 ans et le corps d’une femme de 50 ans, je dois faire le deuil d’un 5èmeenfant, je fais partie du 1% des femmes à qui cela arrive, les premiers symptômes devraient apparaitre d’ici 3 à 6 mois (bouffées de chaleur, prise de poids, fatigue, déficit en calcium etc.).
Ça fait beaucoup à encaisser en quelques jours. Je vous épargne la tentative désastreuse de la gynéco sensée me remonter le moral : « je vous annonce tout ça brutalement et sans scrupules car je sais que vous avez déjà 4 enfants ».
Je vais devoir faire face à la réplique systématique des gens à qui je l’annonce, oui je sais j’ai déjà 4 enfants en bonne santé mais quand on désire plus que tout un enfant peu importe que ce soit le premier, 2ème, 3ème, 4ème, 5ème
Je vais devoir surmonter l’idée que j’ai de moi désormais, une femme qui n’en est plus vraiment une, qui n’a pas de chance (mais 1% des femmes bordel !!!).
J’ai bien sur regardé sur internet, les causes de la ménopause précoce sont : hérédité, surpoids, celles qui ont eu un traitement par radiothérapie ou chimio, dans mon cas c’est une maladie auto-immune passée inaperçue, qui a fabriqué des anti-corps et a détruit mes ovaires et mes follicules.
Selon la gyneco, j’ai bien fait de faire mes enfants tôt et jeune car si j’avais attendu je n’en aurais peut-être pas.
Je ne connais personne dans la même situation que la mienne mais si j’ai un conseil à donner à quelqu’un c’est que si vous avez envie d’un enfant, allez-y ne réfléchissez pas plus que la normale et consultez même si votre gyneco ou votre entourage vous répète de laisser faire dame nature.

36866232_10157060042964453_8171954078469849088_n

Petit look avec Hippieya

Un style de jeune fille pour Ambre qui pousse à vu d’oeil !
Une tenue presque inhabituelle, elle qui aime ne porter que des robes ou des jupes.
Un look inattendu,elle qui déteste les photos, j’en déduis qu’elle adore ses chaussures…
J’avais flashé sur le modèle circus de chez Hippieya dévoilé cet été, elles ont l’air chaudes, confortables, le cuir est très souple et la couleur est à tomber !
Le reste de la tenue est un legging h&m et une tunique zara ancienne co.

Un jour sans fin…

Oh qu’elles étaient attendues ces quelques semaines de vacances dans le sud !
Je crois que jamais je n’avais autant compté les heures qui nous séparaient de Carpe Diem…
Qu’il est bien nommé ce havre de paix, ce lieu où le temps semble s’arrêter, là où on a cette étrange impression de revivre chaque jour le même jour.
Là-bas on vit au rythme du cycle du soleil, hésitant entre piscine, lecture, sieste, bronzette, tricot.
Il y a toujours les amis qui passent, la famille, les virées en bateau, les bêtises dans l’eau, toutes ces futilités qui suspendent le temps et ponctuent les journées tout en les savourant.

Des vacances iodées

Cette année, nous n’avons pas dérogé à la règle et sommes partis retrouver l’air vivifiant et iodé de la Bretagne.
Là-bas rien ne change… la maison est encore là avec quelques embellissements, on s’installe, on sort les kayaks, les combis, on descend les quelques marches du vieil escalier en pierres et plouf.
On dévore les crêpes de chez Boo, on découvre au détour d’une longue marche, un coin jamais exploré, un peu de shopping à Lorient, une pêche aux crevettes fructueuse, un premier bain pour Mood.
Des vacances dynamisantes quoi !

Un peu de déco

Je n’avais jamais montré ici la déco de la maison.
L’erreur est réparée avec quelques photos du salon et de la cuisine.
Du noir et blanc avec des touches de bois, de rose (of course) et du liberty ^^

J’en profite pour vous montrer le travail d’Anne Korrig, une illustratrice à qui j’ai demandé de dessiner notre famille. Ravie du résultat je partage ici sa page facebook : Korrig’Anne

Malo is always a good idea

Déjà l’envie de vacances se fait sentir, l’arrivée enfin de la chaleur et du soleil et puis l’envie de s’échapper à la mer pour quelques jours.

Nous avons la chance d’avoir la mer à 45 minutes de chez nous alors avec ce long week-end et le beau temps on a pas hésité une seconde, hop direction Malo !

Soleil, plage, apéros, balades, la famille…

C’était chouette et même qu’on risque d’y retourner bientôt ^^

IMG_1032IMG_1037IMG_1083 IMG_1074 IMG_1093 IMG_1095

1 2 3 6