‘Les créas’

Mes conseils pour bien débuter en punch needle

Après avoir découvert ce qu’est le punch needle, après avoir jalousé longuement les créations sur pinterest ou instagram mais surtout après avoir extrêmement galéré à trouver le bon matériel et obtenir un résultat correct, j’ai décidé de vous donner quelques conseils !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tout d’abord qu’est ce que le punch needle ?
C’est une technique de broderie avec une aiguille spéciale appelée punch needle et généralement avec de la laine. Cela donne une broderie plus contemporaine avec des possibilités infinies. J’ai déjà fait de la broderie avant et du point de croix mais tous mes essais étaient infructueux en punch needle.
J’ai décidé de m’inscrire à un atelier punch needle chez les Artisanes à Lille et là bas j’ai reçu pas mal de conseils de base. Ensuite forte de maîtriser la technique j’ai approfondi mes recherches et la technique par moi-même.

Concernant le matériel il vous faut :

  • Aiguille Punch Needle Oxford 10 (la plus polyvalente)
  • Toile à puncher Monk Cloth ( la meilleure)
  • Tambour à broder ou cadre
  • Thermocollant une face ou colle en spray

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
L’aiguille

J’ai acheté pas loin de 5 aiguilles à punch needle avant de trouver LA bonne !
J’ai essayé la clover, la maille name is, la lavor et enfin une trouvée sur ali express en plastique mais il fallait se rendre à l’évidence j’étais loin des jolies créations que je voyais partout…
Pour moi la meilleure reste sans hésitation la amy oxford ! Alors certes elle est chère mais tellement plus solide (elle est garantie à vie) et tellement plus pratique !
Elle est simple à utiliser surtout pour l’enfilage ! Il suffit d’enfiler la laine dans le trou de l’aiguille puis la glisser dans la fente du manche. Une fois l’aiguille plantée, on tire doucement le bout de la laine par dessous et on laisse 3 à 5 centimètres de mou en dessous. Ensuite c’est parti ! On plante l’aiguille fente vers le haut 2 à 5 mm plus loin en rasant la toile, jusqu’au bout du manche en bois puis on ressort l’aiguille. En ainsi de suite.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAIMG_20190320_155806_411
La toile

Le mieux est de se familiariser avec de la toile de jute. Ensuite le must pour puncher est sans hésitation la Monk Cloth ! Difficile à trouver en europe on la trouve sur la couserie créative et plus récemment chez cultura. Vous pouvez essayer sur de la toile aïda classique mais ça fonctionne très mal. On m’a dit que les langes de chez Hema convenaient pas mal.

IMG_20190315_202813

Le cadre

Si vous partez sur un premier projet, visez petit et privilégiez un cadre en bois style tambour rond que vous pouvez trouver un peu partout.

Une fois aguerrie, libre à vous de vous lancer dans un projet de plus grande envergure et je vous donne du coup une petite astuce pour le cadre.
Plus vous puncher votre toile plus elle devient épaisse donc impossible de glisser la toile dans un tambour.
Vous pouvez donc acheter un tambour plus grand mais si votre projet est rectangulaire ça devient compliqué ! Passez alors sur un cadre rectangle mais je les trouve très chers.

Alors soit vous fabriquez un cadre avec des tasseaux en bois sinon solution mac gyver vous achetez un cadre pas cher chez action, gifi ou la foir’fouille et il suffit d’enlever la toile imprimée !

IMG_20190204_153340 IMG_20190227_192801

La laine

N’importe laquelle je dirais convient tant que vous prenez de la laine d’épaisseur minimum 6 et maxi 10. Plus la laine va être grosse plus votre motif sera rempli rapidement ! En général je m’approvisionne chez action, en mercerie ou en destockage phildar etc. La laine qui convient bien c’est la DMC natura XL ou la phildar aviso. Je préfère la laine en coton qui donne un aspect lisse et bouloche moins à l’usage dans le cas d’un coussin par exemple.

Le motif

Enfin en ce qui concerne le motif que vous souhaitez puncher : il existe plusieurs techniques. La première est de positionner votre dessin sous la toile à puncher (le scotcher) et soit vous mettre face à une fenêtre à la lumière soit devant une lampe (moins évident) et par transparence vous allez pouvoir avec un feutre (n’importe lequel fera l’affaire puisqu’une fois punché on ne verra plus les traits du feutre) reproduire le dessin sur la toile.
Autre technique c’est d’imprimer votre dessin sur du papier transfert grâce à une imprimante puis de « coller » le transfert sur la toile et puncher. Personnellement je n’ai jamais essayé car j’ai peur que le papier transfert soit dur à percer.
Dernière solution vous dessinez directement sur la toile un dessin si vous êtes douée en dessin !

IMG_20190226_174047 IMG_20190317_180708_681

Des petites astuces pour bien puncher :

  • Toujours donner du mou au fil, si votre fil de laine est tendu alors le travail va s’en aller.
  • Quand vous changer de sens le travail, il faut toujours tourner avec l’aiguille plantée dans la toile !
  • La technique quand on punche c’est celle de l’escargot c’est à dire que l’on commence par les contours et on remplit de l’extérieur vers le centre de la forme
  • L’aiguille oxford 10 est la plus polyvalente utilisée avec de la laine de préférence en coton de la taille 6 à 10.
  • La toile Monk s’effiloche énormément alors je vous conseille de faire un ourlet ou le faufiler
  • Lorsque vous punchez, votre toile doit être la plus tendue possible !
  • Quand vous ressortez l’aiguille de la toile, veillez à la replanter je dirais 2 à 5 mm maxi après et surtout rasez bien la toile en faisant le point d’après !
  • Si un point a sauté, pas de panique, il suffira à la fin d’enfoncer légèrement une aiguille au milieu du point pour le faire rentrer.

Si votre projet est destiné à être accroché et non manipulé alors ça ne sert à rien de fixer les boucles derrière sinon utilisez un thermocollant une face sur le verso pour fixer tous les points (coussins, pochette, sac…).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’ouvrage peut être considéré des 2 côtés en fonction de ce qui vous plait le plus, sur le verso on peut même avec des petits ciseaux couper les boucles pour un effet fluffy ^^

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA IMG_20190204_233412 OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà j’espère que ces petits conseils vous auront bien servis et j’attends vos créations avec impatience !

Moi frileuse ? je plaid(e) coupable ^^

le froid arrive à petits pas et les jours raccourcissent de plus en plus alors je déclare ouvertes les soirées d’hiver cocooning au coin du feu !
Mais qui dit soirées au coin du feu, dis canap moelleux, bon film girly et les braises qui crépitent dans l’âtre de la cheminée, sans oublier bien sur l’élément indispensable j’ai nommé le plaid bien chaud.
Alors j’ai certes peut-être un peu d’avance sur l’hiver mais j’avoue déjà profiter des mes couvertures bien chaudes le soir 😉

La première est un patchwork liberty sur le thème du rose (ma couleur préférée) sur le devant et un tissu en matière lange rose bonbon pour le derrière.
La deuxième est un subtil mélange de 2 liberty côté face et d’une fourrure ultra douche et moelleuse côté pile, le tout rehaussé par un passepoil argent métallisé.

Vous aimez ?

les étagères maisonnettes de la Godiche

Je commence juste la déco des chambres des enfants même si nous avons emménagé il y aura 2 ans en septembre.
J’avais acheté d’avance ces petites étagères en bois brut avec l’idée de les customiser. Je voyais partout sur le net des modèles assez similaires avec du papier géométrique dans le fond voire de la peinture mais rien à mon goût.
J’ai donc eu l’idée de les customiser avec des stickers !

J’ai créé les stickers et les ai découpés puis collés sur les maisonnettes.
Le résultat est top et elles ont tout de suite trouvé leur place dans la chambre de Poupi.

Qu’est ce que vous en pensez ?

Le cadeau des maîtresses

L’année dernière je pense avoir zappé le fameux cadeau aux maîtresses, je me rattrape donc cette année avec des sacs personnalisés que je leur ai offert ce matin même.
Les enfants ont fini l’année en beauté avec de bons bilans alors pour les avoir aidés, supportés, éduqués et instruits je voulais leur dire merci.

Le modèle « L’école c’est bien les vacances aussi » est celui d’Eve que vous pouvez retrouver ici.

Le tapis au crochet

DSC_0676

Depuis peu, je reprends doucement mes aiguilles et crochets pour quelques projets.
Celui-ci était dans un coin de ma tête depuis un moment mais le temps me manquait pour m’y mettre.
Un commencement avorté mais un maman brillante a volé à mon secours !
Et 17 pelotes et des heures de patience sont venus à bout de ce joli tapis.
En bleu denim coton de chez drops il mesure 120 cm de diamètre et est parfait pour une chambre d’enfant.

Le tuto est dispo ici (suite…)

1 2 3 5