Un week-end à Tomorrowland

Tomorrowland, c’était un rêve qui est soudain devenu réalité cette année.
On en parlait tous les ans avec ma copine en se disant qu’un jour on irait mais le prix, l’organisation, les dates nous en dissuadaient.
Et puis cette année, gros coup de chance, un ami de ma copine nous a offert 2 pass.
Enfin on allait pouvoir vivre cette expérience hors du commun.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Tomorrowland c’est le rdv incontournable pour tous les fans d’électro où plus de 250 000 personnes viennent des 4 coins du monde à Boom en Belgique à 1h30 de Lille. Depuis 2 ans il se tient sur 2 week-ends et il existe même une version winter. Tomorrowland, c’est un monde imaginaire, inventé de toute pièce autour d’un thème tenu secret quasiment pendant un an. Doté d’une bonne douzaine de scènes aux décors surréalistes et féériques, il se tient dans un énorme parc arboré donnant l’impression d’être dans une ville reconstituée.
Les plus grands DJ viennent y mixer comme David Guetta, Nicky Roméro, Martin Garrix, Armin Van Buuren, Paul Kalbrenner etc.
Là bas tout est démesure, extravagance, et no filter mais le tout dans une ambiance sécuritaire, saine et respectueuse. Il fait dire que le billet est à 400 euros en moyenne ^^
Tout est prévu pour s’amuser, se sentir bien, ne manquer de rien, là bas rien ne se paye avec de l’argent, on charge un bracelet (qui sert de billet d’entrée) et on bipe à chaque « achat ». Le camping est prévu, la restauration, il y a même un coiffeur et un tatoueur !
Chaque année, pour pouvoir acheter une place il faut impérativement s’être pré-inscrit en février sur le site, le jour de l’ouverture des places 250 000 places sont vendues en 30 minutes alors il faut être au taquet !

On en a pris plein les yeux et les oreilles est on a kiffé un truc de dingue !
Ce qui est sur c’est qu’on y retourne l’année prochaine !

1 commentaire le Un week-end à Tomorrowland

  1. Velvet
    20 octobre 2018 at 15 h 49 min (4 semaines )

    Ça avait l’air génialissime !!!

    Répondre

Leave a Reply